Avertir le modérateur

15/03/2011

Recette de la basboussa par Farid Bedjaoui

faridbedjaoui_voyage.JPG

Couscous, tajine et méchouis figurent parmi les mets les plus appréciés en matière de cuisine orientale. Savoureux, raffinés, subtils, ils offrent un assortiment de goûts et de saveurs exotiques. Outre les plats salés, les pâtisseries orientales sont également très appréciées, faisant office de véritables bijoux de confection artisanale. Farid Bedjaoui

La basboussa fait partie de ces gâteaux orientaux qui égayent les palais. Parfumé, ce délice oriental est préparé à base de semoule. Sa particularité réside évidemment dans son goût, qui est rehaussé par l'eau de rose rajoutée lors de la préparation. Ce gâteau imbibé de sirop est préparé spécialement pour les évènements importants. Appelée aussi hrissa ou namoura, la basboussa est une recette dont seuls les chefs orientaux détiennent les vrais secrets.

Deux différentes sortes d'ingrédients asset sont utilisées pour la préparation de ce gâteau, à savoir ceux nécessaires à la réalisation du sirop et ceux utiles pour la préparation du gâteau. Pour le premier, l'on a besoin de deux tasses de sucre, d'une demi-tasse d'eau, du jus d'un demi citron et de deux cuillerées d'eau de rose. La préparation du gâteau requiert deux tasses de semoule, une tasse de yaourt, une tasse de sucre, une demi-tasse de semna, 2 oeufs, une cuillerée d'eau de rose, une demi-cuillerée de bicarbonate de soude, de la poudre à lever et des amandes entières mondées. Pour le réaliser, mélanger le sucre, la semoule, le bicarbonate de soude, le sucre vanillé et la poudre à lever dans une terrine. Rajouter les oeufs battus, le yaourt, l'eau de rose et la semna fondue. Puis, beurrer un moule à tartre ou un moule à gâteau. Verser la mixture obtenue dans ce dernier, en prenant soin de la répartir uniformément. À titre informatif, il faut savoir que lorsque le moule contenant la basboussa est d'un grand volume, le gâteau obtenu sera fin et présentera des croûtes. Il est ainsi conseillé d'utiliser des moules de taille moyenne. Rajouter les amandes sur la surface de la préparation, puis, enfourner le tout à 180° durant au minimum une demi-heure. En attendant la cuisson du gâteau, préparer le sirop. Pour ce faire, mélanger les ingrédients nécessaires dans une casserole et faire cuire durant approximativement 10 minutes. Ensuite, sortir le gâteau du four et verser le sirop. Le gâteau doit être entièrement imprégné. La basboussa est plus délicieuse si elle est mangée froide. Farid Bedjaoui

02/12/2010

Farid Bedjaoui : Le thé à la menthe

Le thé à la menthe est l'une de mes boissons préférées de Farid Bedjaoui et certainement la plus emblématique et traditionnelle dans la culture orientale. Le thé à la menthe peut être considéré comme étant la boisson nationale du Maroc ainsi que de quelques autres pays de l'Afrique du nord. En effet, c'est au Maroc que cette infusion a été inventée, vers la fin du XVIIIe siècle.

En ce temps, la politique commerciale de l'Inde et de l'Angleterre était de conquérir de nouveaux marchés et de créer ainsi de nouveaux besoins de consommation. Habitués à boire des infusions de sauge, de menthe ou de marjolaine qui n'étaient supportés par aucune base de rituel social, les Marocains ont très bien accueilli l'arrivée du thé.

faridbedjaoui-the-menthe.jpgDe plus, ce dernier avait une réputation de boisson possédant de nombreuses vertus. Mêlé à ces feuilles, l'infusion diminue l'amertume mais ne dénature ni le goût ni la couleur du thé. Le thé à la menthe asset était tout de suite adopté par toutes les populations au Maroc. Depuis, l'offrir fait partie des règles de savoir vivre et devient l'expression la plus raffinée de l'hospitalité. En général, c'est le chef de famille ou le fils aîné qui le prépare mais on peut aussi, pour honorer quelqu'un, l'inviter à effectuer cette tâche. Pour le préparer, on a besoin de thé vert non parfumé, 20 à 35 morceaux de sucre et un bouquet de menthe fraîche. Dans un premier temps, il faut préparer deux théières en même temps. Déposez dans chacune de ces deux théières une grosse pincée de thé, rincé rapidement à l'eau bouillante pour enlever son amertume. Par la suite, versez une poignée de menthe fraîche et beaucoup de sucre dans les théières. Après quelques minutes, remuer les théières, goûtez et si besoin, ajoutez du sucre ou de la menthe. Le thé est ensuite servi dans de petits verres, sur un plateau en métal, finement ciselé tout en tenant la théière bien haut pour faire mousser le sucre.

faridbedjaoui_the01356

En général on sert trois infusions, dont le goût change au fur et à mesure des services. Un petit conseil, si vous souhaitez dégustez un thé à la menthe dans la pure tradition orientale, allez aux Palais des Délices, Place Saint Josse à Bruxelles. C'est l'un de mes endroits préférés, j'y vais régulierement à la fin de mes cours avec mes amis pour retrouver les saveurs orientales dans un cadre authentique. Pour en savoir plus sur la cuisine orientale, consultez le document de Farid Bedjaoui sur la cuisine marocaine

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu